Les coûts d’une agence immobilière

Lors de la mise en vente de son bien par un professionnel de l’immobilier, le vendeur doit inévitablement faire face à une commission d’agence.

Celle-ci peut représenter une somme plus ou moins importante en fonction des types d’agences, de leurs modes de fonctionnement et de la qualité de leurs services proposés.

Qui dois payer les honoraires d’agence ?

Les frais d’agence immobilière peuvent être à la charge du vendeur ou de l’acquéreur. Il n’y a pas d’obligation légale de la part des professionnels de l’immobilier concernant ce sujet. Dans les deux cas, ils sont payés au moment de la signature de l’acte authentique chez le notaire, c’est à dire lors de la dernière étape du processus de vente.

Généralement les agences immobilières traditionnelles font payer leurs frais d’agence à la charge de l’acquéreur.

A l’inverse, les agences immobilières en ligne ou agences immobilières « low cost » proposent des honoraires (parfois fixes) à la charge du vendeur. Dans les deux cas il est obligatoire que le payeur de ces frais d’agence soit désigné sur le mandat de vente.

Le montant des frais est-il réglementé ?

Non, il n’y a pas de limite légale quant au montant des commissions pratiquées par les agences immobilières.

En moyenne, elles oscillent autour de 5% du prix net vendeur. Toutefois ce pourcentage peut varier du simple au triple en fonction du montant du bien à vendre, de la politique de l’agence immobilière ou encore de la localisation de votre propriété.

On distingue deux modèles de rémunération différents, agence au pourcentage ou agence au forfait.

  • Agence au pourcentage : c’est le modèle traditionnel, le montant des honoraires est basé sur le prix net vendeur du bien immobilier. Ces frais d’agence sont généralement dégressifs, plus le prix du bien est élevé moins vous payerez de commission à l’agent immobilier
  • Agence au forfait : c’est un nouveau mode de fonctionnement, cette fois pas de commission mais un forfait fixe qui ne varie pas en fonction du montant du bien vendu. Il est généralement inférieur à 10.000 euros et reste identique si vous vendez un studio à 200.000 euros ou une maison à 1.000.000 d’euros.

Les frais d’agence sont-ils négociables ?

Il existe certains leviers pouvant vous aider à négocier le montant des honoraires d’agence. Le premier est la nature du mandat de vente que vous allez signer avec votre professionnel de l’immobilier.

Lors de la signature d’un mandat exclusif, vous vous engagez à 100% avec une seule agence immobilière tout au long de la durée de ce contrat (en moyenne 3 mois).

Il est alors plus facile de négocier avec votre agent immobilier le montant de sa commission car celui-ci va préférer signer un mandat exclusif plutôt qu’un mandat simple. Ce dernier vous permettant de vendre également votre bien de particulier à particulier ou via une agence concurrente.

La mise en concurrence entre les différents intervenants du marché est également un moyen pouvant vous permettre de négocier le montant des frais d’agence.

Par exemple, si vous vendez votre bien à Paris, il existe parfois plusieurs dizaines d’agences dans un même arrondissement. Comme évoqué précédemment, celles-ci pratiquent des barèmes d’honoraires différents variant en moyenne de 3% à 6% du prix du bien.

En revanche, il vous sera probablement impossible de négocier les commissions des agents immobiliers indépendants (affiliés aux agences immobilières en ligne) et des agences immobilières au forfait (ou agences immobilières « low cost »). Celles-ci pratiquent en moyenne des honoraires inférieurs à 10.000 euros soit en moyenne deux fois moins que les agences classiques.

 

Qu’est-ce qu’une agence au forfait ?

Depuis quelques mois un nouveau modèle d’agence immobilière est apparu, celui des agences immobilières sans commission.

Finis les commissions parfois exorbitantes, désormais ce type d’agence propose un forfait unique d’honoraires.

Le montant de ce forfait n’est pas basé sur le prix de vente du bien à vendre, il est invariable et est inférieur à 10.000 euros soit en moyenne deux fois moins élevé qu’une agence immobilière traditionnelle.

Comment font-elles pour proposer des prix aussi bas ?

A l’inverse des agences immobilières traditionnelles ayant pignon sur rue, ces nouvelles agences à l’esprit plus digital ne prennent pas place au sein d’un local commercial parfois très onéreux.

Les agences immobilières au forfait sont très souvent dotées de bureaux pour accueillir leurs collaborateurs mais pas de locaux pour afficher leurs biens à vendre ou pour recevoir leur clientèle.

Cet élément différenciant permet à ces agences nouvelle génération de réduire considérablement leurs coûts d’exploitation et ainsi pourvoir proposer des montants d’honoraires en moyenne deux fois moins élevés que leurs ainés.

Afin de proposer des prix encore plus bas, certaines agences immobilières « low cost » font le pari de s’entourer de collaborateurs non salariés, c’est à dire d’agents immobiliers indépendants.

Cette politique de recrutement leur permet de diminuer voir d’anéantir toutes charges liées aux recrutements de salariés et ainsi pouvoir proposer des tarifs défiants toute concurrence.

Toutefois, ce parti pris peu considérablement diminuer la qualité des services proposés par ces sociétés.

L’expérience des agents immobiliers sera parfois très diminuée si l’on compare au personnel des agences ayant fait le choix de recruter des salariés plus aguerris.

Indépendamment du mode de recrutement, les agences immobilières nouvelle génération confient des missions différentes à leurs agents.

La traditionnelle prospection de nouveaux mandats de vente ne fait plus partie de leur quotidien, ils se concentrent exclusivement sur leur cœur de métier (estimation, visites, négociation, suivis du dossier).

Ainsi, le personnel de ces agences est plus efficace et permet de réaliser des économies d ‘échelles essentielles pour pouvoir proposer des honoraires à prix réduit.

 

Chez flatt :

Pas de commission d’agence, forfait d’honoraires unique à 4990 euros à la charge du vendeur. Soit en moyenne trois fois moins que les agences immobilières traditionnelles !

Chez flatt il y a uniquement des salariés avec minimum deux ans d’expérience au sein d’un même quartier.

Chaque expert flatt a son ou ses quartiers de prédilections, et est choisi spécifiquement pour cette mission.

Notre taux de satisfaction client est de 4,5/5 (avis Google HunterImmo).Si vous souhaitez en savoir plus : découvrir l’offre flatt